dimanche 6 mars 2016

Avant, quand j'habitais Paris, je n'aimais pas les oiseaux.
Je ne connaissais d'eux que les pigeons et les corbeaux grinçants, les moineaux ayant en grande majorité déserté la capitale.

Donc une image peu aimante de l'oiseau qu'on appelle les rats volants, qui chient violets ou orange selon les années (en fonction de ce qu'on leur donne pour qu'ils ne se reproduisent pas trop !!).
Ca roucoule sur les balcons et essaye de te faire croire à une parade nuptiale discordante et quand par malheur t'as laissé un pot de fleur sur le rebord de ta fenêtre et que tu trouves des oeufs : gros dilemme.

Jeter les oeufs et tuer des futurs petits.
Garder les oeufs et vivre un enfer pendant plusieurs mois avec piaillements, déjections, odeurs... et quand tout le monde est parti, t'as plus que tes yeux pour pleurer ta pauvre plante moribonde et nettoyer les dégâts.

J'aimais pas les oiseaux.




Mais eux, ils m'ont appris à les aimer. Dès que je suis arrivée dans le Perche il y a 6 ans, ils m'ont accueillie à grands renforts de piaillements. Surtout le matin au lever du soleil. Une drôle de chanson très gaie !

Je les ai observés. Ecoutés. Ramassés. Soignés.
Maintenant, on se parle.



Il arrive que je me fasse engueuler quand la bouffe n'arrive pas assez vite !

Ca palabre quand je fais mon yoga sous l'auvent pas loin des mangeoires.




On se respecte. On s'émerveille.
Ces petits oiseaux rikikis tout le temps affairés, courageux, charmants, espiègles, reconnaissants.





En ce moment, c'est la préparation des nids avant les futures couvées. Je garde les poils de Papu mon gros chat roux qui a un vrai poil duveuteux. Pas de fils de laine comme on voit sur Facebook, trop peur que ça se prenne dans leurs pattes.

Je les sais contents. Ils attendent. Ils viennent et ils me chantent leurs chansons magiques qui remplissent mon coeur d'une forme de bonheur contemplatif.




Bises à toutes !

5 commentaires:

  1. Moi aussi lorsque j'habitais je n'aimais guère ces volatiles qui faisaient beaucoup de dégâts
    Maintenant que je suis à la campagne j'aime écouter leur chant Ce matin j'ai entendu le Coucou

    RépondreSupprimer
  2. En balade, j'aime m'arrêter, faire silence et écouter. C'est la plus belle musique qui soit...

    RépondreSupprimer
  3. Le chant des oiseaux le matin très tôt dans le silence ..il n'y a rien de mieux pour commencer une bonne journée ��

    RépondreSupprimer
  4. Tes photos sont incroyablement belles !

    RépondreSupprimer

Clique sur m informer en bas à droite de la fenêtre de commentaire (avant de le publier), pour être avertie quand je t aurai personnellement répondu !

Merci pour ton message !
A bientôt !

linkwithin



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...